Contact

L'Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD)

Le site Internet du Réseau de praticiens sur la migration et le développement est hébergé par l’ICMD, une initiative stratégique entre les Nations Unies et la Commission européenne. L’ICMD est un programme triennal mis en œuvre par le PNUD, l’UNHCR, le FNUAP, l’OIT et l’OIM, doté d’un budget de 15 millions d’euros et visant à aider les organisations de la société civile (OSC) et les autorités locales à contribuer à établir un lien entre la migration et le développement. Pour ce faire, l’ICMD s’emploie à 1) établir et renforcer les réseaux d’acteurs travaillant sur la migration et le développement et 2) à identifier les bonnes pratiques dans ce domaine et à partager les informations sur ce qui fonctionne effectivement aux niveaux local et international, en vue de 3) servir de base à la prise de décisions politiques sur la migration et le développement.

 

Contact:

Directrice, Unité de Gestion du Programme: Cecile Riallant

Mme Riallant est une spécialiste en migration possédant plus de 18 ans d’expérience professionnelle dans la gestion de la migration, le développement et l’action d’urgence et de rétablissement au niveau international. Elle est la Directrice du Programme de l’ICMD depuis le début de l’initiative, en 2008. Mme Riallant jouit d’une vaste et riche expérience dans la migration et le développement grâce à 15 années travaillées auprès de l’OIM sur des initiatives de politiques et de programmation, sur des programmes nationaux et transnationaux et sur des situations d’urgence. En 2007, elle a travaillé en tant que Cadre exécutif de l’OIM en Indonésie et a supervisé la conception et le développement de nouveaux programmes. Elle est, depuis, Directrice de Programme pour l’ICMD-PNUD. Sur le plan académique, Mme Riallant est titulaire d’un Master de Science Po Strasbourg en Politiques de l’Union Européenne en 1995 ainsi que d’un Master de la London School of Economics en Politique Sociale Européenne en 1996.

Principaux domaines d'expertise: Migration et Développement ; gestion de programme nationaux et transnationaux, retour et réintégration des migrants ; retour des nationaux qualifies ; lutte contre la traite des êtres humains ; personnes déplacées et migrants ; coopération technique ; situations d’urgence ; réforme politique

Langues parlées: anglais, français, italien, espagnol, russe

 

Operations Manager: Rahim Ismailov

 

Chargé de Programme - Expert en Développement Local: Giacomo Negrotto

M. Negrotto est un expert en développement local et en décentralisation détenant plus de 20 ans d’expérience professionnelle. Il a commencé à travailler en 1995, à Honduras, au Salvador, et au Guatemala avant de devenir le contact régional pour l’Amérique centrale au sein d’une D-ONG italienne. M. Negrotto a débuté sa carrière au sein du système des Nations Unies en 2001 sur les questions de développement humain au niveau local dans la région des Caraïbes (République Dominicaine et Cuba). Il a ensuite continué d’œuvrer pour des programmes-cadres pour le développement humain au niveau local en Libye (2005/2007). De 2008 à 2013, il intègre l’équipe de services internationaux de l’initiative ART du PNUD, où il est en charge, entre autres, de l’appui, sur le terrain, aux programmes pays dans le sud des Balkans, au Moyen-Orient, en Asie Pacifique et en Amérique Latine. En parallèle, M. Negrotto a participé aux efforts d’élaboration, par des réseaux de coopération décentralisée, d’un cadre d’action multilatéral intégré en Europe. M. Negrotto a rejoint l’ICMD en 2013 en tant que spécialiste en développement local. Sur le plan académique, M. Negrotto a étudié les Sciences Politiques à l’Université « La Sapienza » de Rome (Italie) et il est titulaire d’un Master de l’Université de Séville (Espagne) en Relations Internationales – Coopération Multilatérale et Développement Local.

Principaux domaines d'expertise: développement local ; processus de décentralisation, coopération décentralisée ; développement humain, partenariats innovants ; développement économique local ; travail de terrain ; effectivité de l’aide ; migration et développement ; gestion de projet

Langues parlées: anglais, français, italien, espagnol.

 

Experte en Gestion de Connaissances: Joanne Irvine

Mme Irvine est une experte en gestion de connaissances qui possède plus de 6 ans d’expérience professionnelle. Elle a commencé à travailler comme coordinatrice pédagogique et tutrice au sein d’un Institut des Droits de l’Homme avant de mener l’élaboration d’un projet et l’unité de mise en œuvre pour le compte d’un programme de santé d’une diaspora équatorienne. Elle a ainsi fourni son appui à l’insertion professionnelle des réfugiés et demandeurs d’asile et travaillant dans la coopération décentralisée au niveau du gouvernement régional, le tout en Espagne. Mme Irvine a ensuite travaillé directement sur la mise en œuvre et le suivi de programmes de migration et développement en Tunisie et en Egypte tout en apportant son soutien en matière de coordination des programmes, de développement de projet, de recherche et de rédaction de rapport pour l’OIM. Depuis août 2014, Mme Irvine occupe la fonction d’experte en gestion de connaissances de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement, au sein du PNUD, où elle est chargée de la coordination, de la gestion des connaissances et bonnes pratiques tirées des projets de l’ICMD ainsi que de l’appui au travail d’élaboration des politiques mené par l’ICMD en vue de promouvoir la dimension locale de la migration et du développement. Mme Irvine est titulaire d’un double Master de l’Université de Glasgow (Ecosse) en Etudes Hispaniques et Français, Italien et Catalan ; d’un Master en Politique Européenne et en Coopération de Développement International ; ainsi que d’un Master de l’Université de Barcelone en Immigration, Co-développement et Participation Publique. Mme Irvine poursuit actuellement un diplôme en Migration Forcée et Droits de l’Homme avec l’Université des Nations Unies pour la Paix.

Principaux domaines d'expertise: coopération pour le développement ; migration et développement ; migration professionnelle ; droits des migrants ; approche du développement fondée sur les droits de l’Homme ; gestion de connaissances ; gestion de projet

Langues parlées: anglais, français, italien, espagnol, portugais, catalan

 

Points Focaux de l'ICMD

 

Costa Rica: Miguel Urbano

M. Urbano est le Point Focal actuel de l’ICMD au Costa Rica. Il bénéficie de 12 ans d’expérience dans la gestion de projet avec différentes organisations pour le développement. Avant de rejoindre l’ICMD, M. Urbano a travaillé en tant que Spécialiste en Suivi et Evaluation avec le PNUD au Costa Rica au sein du Bureau résident de Coordination de l’ONU entre 2010 et 2013. Cette mission était centrée sur des programmes conjoints inter-agences de l’ONU, financés par le Fonds des OMD, dont la fenêtre thématique « Jeunesse, Emploi et Migration ». M. Urbano Garcia a également participé à des programmes thématiques portant sur la prévention des conflits, la consolidation de la paix et le développement du secteur privé. Il a auparavant travaillé en Bolivie pour l’ONG Manos Unidas en tant que coordinateur de programme, entre 2007 et 2010. Il y a géré un accord de coopération financé par l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et qui comprenant un large éventail de projets destinés au renforcement de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence des communautés indigènes a Potosí et Chuquisaca. De 2003 à 2007, il a travaillé pour la Fondation Codespa, chef de file des ONG espagnoles et spécialisée dans le renforcement des petites et micros-entreprises, la création d’emplois et le développement économique. A Honduras et à El Salvador, il a travaillé en tant que chargé de programme pour différents projets financés par l’Agence Espagnole pour la Coopération (AECID) ainsi que par des institutions multilatérales telles que la Banque Interaméricaine de Développement (IADB) et l’Union Européenne. Ces projets portaient sur le développement économique local, les capacités gouvernementales et le leadership communautaire. Il parle espagnol et anglais. Il est diplômé de l’Université Pontificia Comillas (Madrid, Espagne) en Gestion d’entreprise. M. Urbano est également détenteur d’un Master de l’Université Complutense (Madrid, Espagne) en Développement et Coopération Internationale.

Principaux domaines d'expertise: migration, suivi, évaluation, développement économique local, jeunesse, emploi, planification stratégique.

 

Equateur: Paola Moreno

Mme Moreno est une sociologue qui a travaillé sur les questions liées à la mobilité humaine depuis 2001, date à laquelle elle a mené son mémoire de recherche sur le thème des conséquences de la migration au sein d’une organisation de femmes à Quito. Elle a travaillé pendant plus de six ans pour le Service Jésuite pour les réfugiés en Equateur, avec des refugiés colombiens et migrants forcés, ainsi qu’avec des familles équatoriennes dont les proches ont migré ; et où elle a acquis de l’expérience par le biais des programmes d’éducation et d’intégration, du travail de plaidoyer et du renforcement des organisations de réfugiés et d’immigrants. En 2007, elle a mené un travail de recherche portant sur le processus électoral des migrants Equatoriens à l’étranger, subventionné par l’Institut Latino-Américain d’Enquête Sociale – Friedrich Ebert Stiftung (ILDIS-FES), lequel a ensuite été publié par le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme dans le cadre d’un compendium de rapports concernant la migration et les droits de l’Homme. En 2008, elle a participé à l’Assemblée Constituante d’Equateur, comme conseillère de la Représentation des Equatoriens en Europe, où elle a contribué à la prise en compte des questions de mobilité humaines, de droits et garanties dans la Constitution Politique qui a été adoptée la même année. De 2009 à 2010, elle a œuvré pour le Secrétariat Technique du IV Forum Social Mondial sur la Migration qui s’est tenu à Quito en Octobre 2010. Mme Moreno a ensuite travaillé auprès de Save the Children, où elle a coordonné des projets relevant de la traite des êtres humains et des enfants dans les contextes de mobilité humaine. Durant ses fonctions au Secrétariat National de la Migration, en 2013, elle a contribué à la rédaction de l’Agenda pour l’Equité Nationale et la Mobilité Humaine qui définit les politiques publiques en matière de droits à l’Egalite et à la non-discrimination et qui a pour but l’inclusion effective et complète des personnes dans la mobilité humaine. Elle est l’actuel Point Focal de l’ICMD en Equateur. Mme Moreno est détentrice d’un Master en Immigration, Recherche et Intervention Sociale de l’Université Pontificale de Comillas (Madrid).

Principaux domaines de connaissances : mobilité humaine et droits de l’Homme, gestion de projet, déplacés internes et migrants, traite des êtres humains.

Langues parlées : espagnol et anglais.

 

El Salvador: Jocellyn Ramirez

Mme Jocellyn Ramirez a travaillé pendant plus de cinq ans dans le domaine de la migration et du développement avec une attention particulière portée aux Salvadoriens établis à l’étranger, a étudié les relations internationales et détient un Master en développement local. Son expérience professionnelle de 7 ans au sein du Vice-Ministre pour les Salvadoriens à l’étranger lui a permis d’approfondir son travail sur les thématiques des programmes de travail temporaire à l’étranger, des soins médicaux apportés aux migrants, du soutien aux structures organisationnelles des Salvadoriens a l’étranger, et, entre autres, des liens avec la diaspora salvadorienne. Elle a été, pendant plus d’un an, en charge d’EL SALVADOR GLOBAL, une initiative de réseau d’échange de connaissances qui vise à relier les Salvadoriens à l’étranger détenant des connaissances dans les domaines, notamment, de la science, l’éducation, la technologie, la santé, afin de créer un réseau leur permettant de contribuer à un transfert de connaissances de la diaspora avec son pays. Elle est le Point Focal actuel de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement, mise en œuvre au Salvador dans les départements de Morazán, La Union, et laquelle a pour but de coordonner les variables de la migration et du développement impliquant des acteurs clefs régionaux et nationaux tels que les Salvadoriens à l’étranger.

 

Maroc: Hind Aissaoui Bennani

Hind Aïssaoui Bennani est une experte en développement local durable. Avant de rejoindre l’ICMD, elle a appuyé une organisation suisse dans l’élaboration, la coordination, la mise en œuvre et le suivi de stratégies énergétiques locales, en tant que conseillère politique auprès de municipalités marocaines. Avant cette expérience dans le domaine de l’énergie durable, elle a travaillé en tant que journaliste indépendante et conseillère en développement rural, et plus particulièrement sur le droit rural, défendant les droits des petits agriculteurs du Sud-Est de la France et du Maroc. Née en 1977,  Hind Aïssaoui Bennani est Marocaine et Française. Elle vit à Rabat.

Principaux domaines d’expertise : développement local durable, démocratie locale, développement rural et agricole, énergie

Langues parlées : français, dialecte marocain, anglais, espagnol

 

Népal: Moheindu Chemjong

Mme. Moheindu est une citoyenne népalaise détenant une expérience professionnelle extensive en matière de coopération pour le développement international et la mise en œuvre de projets qui y sont liés. Avant de rejoindre l’ICMD, elle a travaillé en tant que chargée de programme  pour l’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) et a été détachée au Ministère du Commerce (MoCS) où elle a contribué à son renforcement de capacités. Elle a également opéré comme chargée de coopération et comme Point Focal sur les questions liées au genre pour le Comité international de la Croix-Rouge (ICRC) au Népal, où elle a été responsable du renforcement du suivi et de l’évaluation des capacités de la branche népalaise de la Croix-Rouge et ce, conformément aux plans sur-mesure de renforcement des capacités. Elle a également travaillé en Australie pour le compte du Département pour le Développement communautaire où elle a été amenée à gérer le développement et la mise en œuvre de concepts et projets de recrutement innovants. Mme Moheindu parle l’anglais. Elle détient un Master en Gestion d’entreprise (MBA) de l’Université d’Australie-Occidentale ainsi qu’un Master en Science Politique. Elle est l’actuel Point Focal de l’ICMD au Népal.

Principaux domaines d'expertise : coopération pour le développement, situations d’urgence, gestion de projets, communication, coopération technique, migration et développement.

 

Philippines: Golda Myra Roma

Golda Myra Roma est actuellement le Point Focal philippin pour la 2ème phase du programme global de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement. Entre 2002 et 2012, elle a travaillé en tant que Directrice de la Division des Politiques, de la Planification, et de la Recherche au Bureau de la Commission-Présidente des Philippins à l’étranger. Au sein de son unité, elle a été responsable de la préparation et de la mise en place de programmes et activités, ainsi que de la rédaction de propositions de lois et de rapports en lien avec les Philippins à l’étranger et la migration philippine. Entre 2007 et 2010, elle a dirigé le Secrétariat du Groupe de Travail Présidentiel en charge de la Lutte Contre la Traite des Etres humains ainsi que le Groupe de Travail Présidentiel sur le NCLEX et la compétitivité des soins infirmiers. Elle a été Editrice Associée du Filipino Ties et d’autres publications de la Commission des Philippins à l’étranger. Elle a également travaillé pour le département de développement économique et de la gouvernance de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International de 2012 à 2013 en tant que spécialiste en gestion et développement de projet avec un focus thématique portant sur les reformes judiciaires et électorales, la lutte contre la traite des personnes, le renforcement de capacités des organisations de la société civile et la médiation et gestion des conflits. Maître Roma est titulaire d’une Licence en Science Politique et d’un diplôme en droit (avec mention) de l’Université de Saint Louis à Baguio, Philippines, où elle a aussi travaillé comme Professeure Associée de 1995 à 2001. Elle a, en outre, enseigné au Collège de St. Benilde de l’Université De La Salle entre 2004 et 2010.

Principaux domaines d'expertise : migration et développement, traite des personnes reformes judiciaires et électorales, renforcement de capacités et gestion de programme, réformes politiques et plaidoyer.

Langues parlées : espagnol et filipino.​

 

Sénégal: Yvain Bon

M. Yvain Bon est un agent de terrain qui travaille sur des projets de migration et développement depuis trois ans avec le PNUD et l’OIM en Tunisie et au Sénégal. Il est l’actuel Point Focal pour l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement au Sénégal, après avoir travaillé sur des programmes de Retour Volontaire Assisté et de Réintégration avec des migrants revenant vers et depuis la Tunisie. Il bénéficie d’une solide expérience dans l’interaction avec des parties prenantes variées tant au niveau national que local, dans la gestion de projet et dans la mise en œuvre d’activités de renforcement de capacités des acteurs locaux. M. Bon est détenteur d’un diplôme et d’un master en coopération internationale et en développement économique de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, France. Son mémoire de master a porté sur le discours de co-développement et les pratiques en France.

Principaux domaines d'expertise : retour volontaire assisté, gestion de projet, appui aux initiatives de migrants, migration et développement.

Langues parlées : français, anglais, allemand.

 

 

Tunisie: Sophiane Mehiaoui

M. Sophiane Mehiaoui est actuellement le point focal tunisien pour le projet global de l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement. Il bénéficie d’une vaste expérience en matière de gouvernance locale et de développement. Il a précédemment travaillé pendant sept ans en tant que Volontaire et Chef de Secteur au Maroc auprès du PNUD dans le cadre de l’Initiative ART (Articulation des Réseaux Territoriaux pour le Développement Humain Durable). Il a été en charge de l’appui aux groupes de travail, de la promotion de partenariats et de la gestion de projets de développement sur le terrain. M. Mehiaoui détient un diplôme de Master de l’Université Aix Marseille (France) en droit Public ainsi qu’un Master de l’Université de Séville en Relations Internationales – Coopération Multilatérale et Développement local. 

Principaux domaines de connaissances : développement local, processus de décentralisation, coopération décentralisée, développement humain, partenariats innovants, travail de terrain, efficacité de l’aide, migration et développement, gestion de projet.

Langues parlées : français, espagnol, arabe, anglais.

 

Points Focaux des Agences partenaires

PNUD : Pierre Harzé

OIM : Olivier Ferrari

CIF-OIT : Miriam Boudraa

FNUAP: Ivan Hermans

HCR: Annabelle Roig

UNITAR: Colleen Thouez

 

 

 

Pour de plus amples informations sur l’Initiative Commune de la Commission européenne et des Nations Unies pour la Migration et le Développement (ICMD), veuillez contacter :

Email: jmdi.pmu@undp.org
Adresse: ICMD, Maison des Nations Unies, 14 rue Montoyer, 1000 Bruxelles, Belgique
Tél.: +32 2 235 0550
Fax: +32 2 503 4729