La migration circulaire féminine, vecteur de développement

Short title

La migration circulaire féminine, vecteur de développement

Date de début – Date de fin

jeu, 07/30/2009 - lun, 11/29/2010

Brève description de l'initiative

Le projet se base sur l’initiative ibérico-marocaine sur le travail saisonnier, par laquelle les migrantes quittent le Maroc pour travailler en Espagne pendant une période de trois à six mois par an, avant de revenir dans leur pays natal.

Résultats et enseignements tirés

Tout les buts du projet ont été réalisés. Les besoins des seminaires pour les femmes etaient identifiees par la mise en place d'une enquête entre 425 femmes dans les villages Larache, Kenitra, Sidi Kacem Fès et Azrou. Ensuite, un entrainement pour des future entraineurs a été organisé. Entre les participants, il y avait 10 assistants sociales, 10 formateurs différents et 2 psychologues. En plus, une étude des liaisons entre la migration circulaire et development local à été mis en place.

Statut

Terminé

Project number

Mo-290

Budget

189 520 euros

Donateurs

JMDI, European Union

Partner country(ies)

Espagne

Main thematic areas

Participation de la diaspora
Emploi des femmes et filles lié à la migration
Transferts de fonds et développement du secteur financier
Développement des compétences et maintien

Focus area

Droits des Migrants
Transferts de Fonds des Migrants
Exploiter l’impact de développement humain et social des remises de fonds
Renforcer les capacités des expéditeurs et destinateurs pour accroitre l’impact des remises de fonds pour le développement

Prénom

-

Last name

-

Position

-

Email

-

Principaux objectifs

Grâce à la formation et au renforcement des capacités, ce projet visait à promouvoir l’engagement des femmes migrantes en faveur du développement local de leur région d’origine.

Country

Maroc

Principales activités

Après une évaluation participative initiale des besoins et priorités des femmes migrantes, des stratégies et contenus de formation étaient déterminés, les formateurs seraient recrutés et formés, et le renforcement des capacités des femmes migrantes pourrait commencer. Cette initiative commençait avant le départ des femmes pour l’Espagne, continuait tout au long de leur séjour en Espagne ainsi qu’après leur retour au Maroc. Le projet comprenait (selon les besoins et les priorités du groupe de migrants et les différentes étapes du processus) l’alphabétisation de base, les droits et l’exercice des droits, les questions juridiques liées à la migration, l’utilisation d’Internet, la langue espagnole, la santé et l’hygiène, la nutrition, les premiers secours et l’investissement des transferts de fonds en vue de promouvoir le développement local. Enfin, en se basant sur l’expérience, une étude sur le lien entre la migration circulaire et le développement local sera réalisée, et sera diffusée en anglais, espagnol et français, en tant que bonne pratique. Les bénéficiaires seraient 500 travailleurs saisonniers marocains, ainsi que leurs familles et leurs communautés, ainsi que les institutions espagnoles et marocaines coordonnant le travail saisonnier en Espagne.

Principaux bénéficiaires

The beneficiaries were 500 Moroccan seasonal workers, their families and communities, as well as the Spanish and Moroccan institutions coordinating seasonal work in Spain.

Project Pictures

Il n'y a pas de photos de ce projet pour le moment.

Project Documents

Il n'y a pas de documents pour ce projet pour le moment.