Confiance et consolidation de la paix - Recentrage sur les voies de renforcement de la résilience dans un monde peu sûr

Image

Fond d'écran

Le renforcement de la confiance mutuelle entre l'État et les citoyens et entre les communautés est considéré comme essentiel pour renforcer la résilience et parvenir à une paix et une stabilité durables, en particulier dans les régions et les pays touchés par des conflits et/ou dans des contextes fragiles, affectés par la violence. Le renforcement de la confiance, à la fois verticalement et horizontalement, a été identifié comme essentiel dans les contextes d'extrémisme violent, de stabilisation et de justice transitionnelle, en particulier. L'interaction répétitive entre les communautés et les autorités, par exemple dans le cadre de dialogues inclusifs et d'événements communautaires au niveau local, ou entre les prestataires de services publics, contribue à créer des liens positifs entre eux et à renforcer ainsi la légitimité et la stabilité de l'État. Alors que le monde connaît un sentiment croissant d'insécurité, de division et d'instabilité, les acteurs locaux et internationaux doivent se recentrer sur la valeur d'un dialogue vertical et horizontal courtois et constructif pour instaurer la confiance, qui est plus que jamais nécessaire pour renforcer la résilience dans le contexte africain.

Questions clés

  • Quels sont les éléments qui caractérisent les efforts de renforcement de la confiance dans votre pays ?
  • Quels sont les défis, et comment comptez-vous les surmonter ?
  • Comment la confiance est-elle mesurée ?

Objectif

Présenter les connaissances pratiques et les expériences liées à l'instauration de la confiance entre l'État et la population et entre les communautés dans le processus d'amélioration de la résilience et de la vision d'une paix et d'une stabilité durables

Les orateurs

  • Mme Ouided Bouchamaoui, lauréate du prix Nobel de la paix 2015, Tunisie
  • Monsieur Mohammed G. Alkali, directeur général / PDG de la Commission de développement du Nord-Est (NEDC), gouvernement du Nigeria
  • Monsieur Yapi Urbain, Directeur de la Direction du développement local, Gouvernement de Côte d'Ivoire
  • Monsieur Alusine Ayoube Joaque, Secrétaire adjoint, ministère du gouvernement local et du développement rural, gouvernement de la Sierra Leone
  • Dr. Vasu Gounden, Fondateur et Directeur exécutif d'ACCORD
  • Mme Leonie Abela, Praticienne en consolidation de la paix
  • Ms. Ahunna Eziakonwa, Administrateur assistant et Directeur régional pour l'Afrique, PNUD
  • M. Kato Ryuichi, Vice-président, JICA
  • M. Murotani Ryutaro, Directeur principal du Bureau pour la consolidation de la paix, JICA

 

*Veuillez noter que certains des intervenants sont à confirmer.

*La date limite d'inscription est fixée à 17:00, mercredi 24 août (heure du Japon).

 

More Events

Événement
15 juil 2022
Agence/Organisateurs
Organisation internationale pour les migrations (OIM); Programme des Nations unies pour le développement (PNUD); Réseau des Nations Unies sur la migration (UNNM); Département des affaires économiques et sociales des Nations unies (DAES de l’ONU)