Evénement parallèle de l'IMRF : Engager le secteur privé pour une meilleure (ré)intégration socio-économique des migrants

Image

La GCM a souligné l'importance des approches multipartites, y compris l'engagement du secteur privé avec d'autres parties prenantes non gouvernementales, dans le cadre de solutions plus globales en matière de migration et de développement. Les ressources et les capacités uniques du secteur privé et de ses différentes composantes en font un partenaire crucial pour améliorer la vie des migrants et des communautés qui les entourent, et pour renforcer la contribution des migrants au développement durable dans les pays d'origine comme de destination.

Les entreprises et autres acteurs du secteur privé peuvent contribuer à la (ré)intégration socio-économique des immigrés et des rapatriés de multiples façons, notamment en intégrant les migrants dans leur main-d'œuvre, en tirant parti de leurs chaînes d'approvisionnement pour employer des migrants, mais aussi en offrant ou en soutenant des possibilités de formation, et en plaidant pour la (ré)intégration des migrants. Les organisations internationales ainsi que les gouvernements nationaux et locaux ont de plus en plus impliqué le secteur privé dans les processus de migration au cours des deux dernières décennies. Cet événement parallèle vise à faire le point sur les enseignements tirés des initiatives existantes et à jeter les bases de nouvelles interventions.

Agenda

  • Marches d'ouverture
  • Discussion en panel
    • Modérateur : Mme Dima Al-Khatib, représentante résidente du PNUD, République de Moldavie
    • M. Gary Slaiman, avocat-conseil de Morgan Lewis & ; Bockious, membre du comité exécutif du groupe consultatif des entreprises sur la migration et la sensibilisation des entreprises, conseiller de Talent Beyond Boundaries, États-Unis
    • Mme Estrella Mai Dizon-Anonuevo, directrice exécutive de l'Académie mondiale sur la migration et le développement et présidente d'Atikha Overseas Workers and Communities Initiatives Inc, Philippines
    • M. Robinson Sathekge, chef de la sous-unité Migration, Ville de Johannesburg, Afrique du Sud
    • Mme Jihen Zgouli, responsable marketing, Maghrebia, Tunisie
    • M. Rodrigo Terán, président du chapitre de Mexicali de la Chambre nationale de l'industrie de la restauration et des aliments assaisonnés (CANIRAC), Mexique
    • Mme Olga Surugiu, PDG, Orange, République de Moldavie
  • Discussion / Q&A
  • Marche de clôture

L'interprétation sera disponible en français et en espagnol.

More Events