Evénement parallèle de l'IMRF : Leçons du Cameroun pour ouvrir la voie à l'objectif 2 de la CMM dans des contextes de migration mixte : Fonds de consolidation de la paix des Nations Unies pour le Nexus humanitaire, de développement et de paix

Image

Depuis 2019, le Secrétaire général, en réponse à une demande du gouvernement camerounais, a déclaré le Cameroun éligible à un financement au titre de la Facilité pour la consolidation de la paix et le relèvement du Fonds de consolidation de la paix (PBF) pour cinq ans. Depuis lors, le PBF est progressivement devenu l'une des sources de financement critiques pour les initiatives de paix au Cameroun, soutenant le gouvernement et les agences de l'ONU avec un financement catalytique, tolérant au risque et opportun pour 12 projets avec un budget cumulé d'environ 21 millions USD, en se concentrant sur trois piliers :

  1. Désarmement, démobilisation et réintégration
  2. Décentralisation et
  3. Bilinguisme et multiculturalisme.

Pendant la même période, l'attention du monde s'est de plus en plus tournée vers le Cameroun comme l'un des pays opérationnalisant le Nexus Humanitaire Développement Paix (HDPN) face aux multiples contextes de migration mixte et de déplacement forcé, suite aux engagements des États membres en 2016 lors du premier Sommet humanitaire mondial. Un facteur clé de l'approche HDPN est de s'attaquer aux causes profondes des conflits. Comme de nombreux conflits sont liés à la pauvreté et au sous-développement, elle recherche des complémentarités en apportant une aide humanitaire, en soutenant le développement socio-économique et en renforçant les efforts de consolidation de la paix.

Lors de cet événement parallèle, un panel de représentants comprenant :

  • Gouvernement du Cameroun
  • Bureau du coordinateur résident des Nations Unies
  • Société civile camerounaise
  • Mission permanente du Canada à New York et
  • Unité Migration et compétences de l'OCDE

partageront des expériences tirées de leurs travaux et expertises respectifs pour montrer comment le financement du FBP peut être davantage mis en synergie avec le lien entre l'humanitaire, le développement et la paix (HDPN), au Cameroun et au-delà. Il s'agira en fin de compte de faire avancer l'agenda des Nations Unies visant à renforcer la gouvernance des migrations sur la mise en œuvre de la GCM, spécifiquement en :

  1. Partageant les expériences du Cameroun sur le soutien du PBF dans les contextes de migration mixte pour l'opérationnalisation du HDPN, y compris le soutien aux fonds communs vers les " zones de convergence ", et en
  2. Montrant comment le PBF et d'autres mécanismes de financement peuvent utiliser leur effet de levier en matière de financement pour aider à orienter les débats sur les politiques migratoires et les politiques de coordination du développement humanitaire pour les objectifs 2, 15 et 16 du GCM, avec des approches pangouvernementales et sociétales.

More Events